Monat: Oktober 2020

Wann gibt die Financial Times eine Niederlage gegen Bitcoin zu?

Was braucht die Financial Times, um sich geschlagen zu geben?

Die Financial Times mag Bitcoin nicht . Oder Kryptowährung . Oder irgendetwas außerhalb seiner traditionellen Bankensphäre. Dies ist vielleicht nicht überraschend, wenn man bedenkt, dass die Zeitung 132 Jahre alt ist und sich an eine bestimmte Menge richtet, aber obwohl einige ihrer Argumente legitim sind, sind sie von Zeit zu Zeit so abweisend gegenüber dem einen oder anderen Aspekt von Bitcoin Circuit, dass sie Sie an die ‚erinnern. alter Mann schreit Bitcoin ‚Meme an.

Bitcoin-Halbierungsstück enthüllte Unverständnis

Ein solches Beispiel dreht sich um die „Berichterstattung“ der Financial Times über die Halbierung der Bitcoin im Mai . Am halben Tag veröffentlichte die Zeitung einen Artikel , in dem die Rede von der Reduzierung der Belohnungen abgelehnt wurde, was zu einem Preisanstieg führte, obwohl die Geschichte etwas anderes vorschlug.

Nachdem der Autor zugegeben hatte, dass das deflationäre Modell „ziemlich geschickt“ war, untergrub er sein Wissen über Bitcoin, indem er seine inhärente Knappheit mit den Hunderten von Bitcoin-Gabeln da draußen verband:

… Es gibt keine Knappheit bei der Anzahl der Nachahmer-Kryptowährungen, was die Idee der Knappheit bei Bitcoin untergräbt.

Abgesehen davon war das Stück der Financial Times bei der Erörterung der Halbierung voller Spott über diejenigen, die vorausgesagt hatten, dass die Halbierung erneut als Preiskatalysator fungieren würde, und scherzte: „Die Brüder scheinen immer noch auf diese Halbierung zu hoffen wird der Preis steigen. “

Nun, der Preis ist sicherlich gestiegen – am halben Tag wurde er mit 8.500 USD bewertet und steht heute bei 11.845 USD. Das ist eine Steigerung von 39%. In traditionellen Märkten würde das sicherlich als Anstieg gelten, aber wenn wir über Bitcoin sprechen, werden wir das einfach unter den Teppich schieben, weil es nicht zur Erzählung passt, ja?

Financial Times wird immer eine Entschuldigung finden, um Bitcoin zu verprügeln

Es stellt sich die Frage, wann die Financial Times zugeben wird, dass ihre Schadenfreude und Skepsis fehl am Platz ist. Was muss Bitcoin tun, um sich einen Aufschub zu verdienen – Allzeithochs brechen, 100.000 US-Dollar erreichen, Coronavirus heilen?

Es hat sich vom Marktcrash im März um einen Wert von 238% erholt – wenn es wirklich ein so wertloser Vermögenswert wäre, wie die Financial Times vermuten lässt, wäre es dann und dort sicherlich gestorben? Und was passiert, wenn sich die Prophezeiung erfüllt und Bitcoin „sprudelt“? Sie werden eine andere Ausrede finden, um es zuzuschreiben, eine andere Möglichkeit, es zu verunglimpfen.

Nur acht Wochen bevor sie Bitcoin vorzeitig entließen, versuchte die Financial Times, einen Umsatzrückgang von 39% zu verdauen, während Bitcoin sich von seinem Crash im März erholte.

BitcoinACKs vous permet de suivre le développement de Bitcoin et de payer les codeurs pour leur travail

„Si Bitcoin est décentralisé, qui finance son développement ?“ Cette question de longue date, à laquelle le travail discret des développeurs bénévoles de Bitcoin a toujours apporté une réponse, a maintenant une nouvelle réponse : un site web qui permet aux utilisateurs de Bitcoin de s’engager à payer pour les mises à jour du protocole.

Créé par Pierre Rochard, BitcoinACKs regroupe les demandes d’amélioration de protocole provenant du GitHub de Bitcoin en langage de codeur vernaculaire „ACK“ signifie qu’une proposition ou une modification est acceptée).

Le site web existe depuis quelques années, mais Rochard vient de lancer une nouvelle fonctionnalité : une option d’engagement qui permet aux utilisateurs d’engager des fonds pour une amélioration spécifique du protocole et de payer les développeurs une fois que cette amélioration est fusionnée dans Bitcoin Core.

BitcoinACKs : un produit des guerres de la balance

BitcoinACKs est né des guerres d’échelle de 2017, a déclaré Rochard au CoinDesk. Le chahut des débats en ligne sur la taille des blocs augmente et Segwit a fait comprendre à Rochard qu’un dépôt bien organisé et transparent du développement de Bitcoin était nécessaire, tant pour les constructeurs de Bitcoin que pour ses consommateurs.

„Après le drame de la mise à l’échelle de 2017, j’ai décidé de m’informer davantage sur le processus de développement open-source de Bitcoin et de voir si je pouvais trouver des moyens d’être utile.

L’un des défis que j’ai dû relever était de trouver des demandes d’extraction avec des critères spécifiques que j’étais intéressé à examiner : des demandes d’extraction qui étaient anciennes mais qui avaient de bonnes critiques, des demandes d’extraction qui avaient été rejetées par les évaluateurs, etc.

„Il y a 13.600 demandes d’extraction fermées et 388 demandes ouvertes. Pour la plupart des contributeurs, il s’agit d’une quantité insurmontable de données à digérer ! Un deuxième défi était que toutes les données liées aux discussions sur les demandes d’extraction sont stockées sur GitHub, et je voulais une copie locale pour pouvoir les interroger rapidement et avec SQL. C’est alors que j’ai décidé de construire BitcoinACKs“.

Un moyen de suivre les demandes pull, de payer les développements Bitcoin

Le site web regroupe les commentaires des développeurs sur GitHub afin de les aider à suivre l’état des demandes.

Sur le site, chaque demande est accompagnée de son décompte de code ajouté et supprimé, de l’auteur de la demande pull, de la date de création de la demande, de la personne qui l’a examinée, de la date du dernier commit dans le référentiel, et de l’indication que la demande a été fusionnée ou non dans une bibliothèque Bitcoin Core pour être déployée dans une mise à jour du protocole.

Avec cette dernière mise à jour, Rochard a inclus une fonction de „promesse“ par laquelle n’importe qui peut s’engager à payer les contributeurs pour leur travail sur des demandes spécifiques. Ces promesses peuvent être payées par Lightning ou par des paiements en chaîne traités par le serveur BTCPay.

Les personnes qui financent le développement pourront choisir quel développeur ils veulent payer pour une demande de retrait donnée, et Rochard a dit à CoinDesk qu’il n’y a pas de pénalités ou d’exécution pour tenir un utilisateur à sa promesse ; c’est à l’utilisateur de décider quand/si il veut payer une promesse selon qu’il est satisfait ou non de son travail.

Mais si trop d’utilisateurs ne respectent pas leurs engagements, M. Rochard a déclaré qu’il prendrait des mesures pour atténuer ces mauvais comportements. Il pourrait s’agir d’utiliser des contrats discrets pour créer un règlement garanti par contrat intelligent.

Dans ce cas, si un utilisateur promet des fonds à un développeur pour une demande de retrait, lorsque la demande est fusionnée avec succès, ce résultat est révélé au contrat intelligent pour libérer le paiement.

La peau dans le jeu

Le mécanisme de crowdfunding de BitcoinACKs est une première dans le paysage open-source de Bitcoin. Auparavant, vous pouviez sponsoriser des développeurs individuels, mais vous ne pouviez pas financer directement les mises à jour individuelles.

L’outil de Rochard rend cela possible grâce à sa tentative de conduire le développement de Bitcoin selon les principes du marché libre en alignant les désirs des utilisateurs sur les incitations des développeurs.

„Pour moi, BitcoinACKs est le moyen par lequel tout le travail devrait être fait : les ordres à cours limité (gages) sont placés par les propriétaires de capitaux, les travailleurs créent de la valeur, et les propriétaires de capitaux envoient de l’argent directement aux travailleurs.

Si un propriétaire de capital commence à faire du spoofing (renier injustement ses promesses), il se fait virer de la plateforme. Si les travailleurs ne créent pas de valeur, ils ne sont pas payés“.

Cette contrepartie permet aux utilisateurs d’exprimer leurs souhaits concernant le développement du protocole Bitcoin tout en offrant aux développeurs une autre source de revenus.

BitcoinACKs ouvre donc une nouvelle frontière de développement à la fois pour les utilisateurs moyens et les développeurs. Habituellement, le financement des sources ouvertes a été le domaine des bourses de cryptologie ou d’autres sociétés liées à Bitcoin.

Ces acteurs offrent souvent des subventions forfaitaires à six chiffres aux développeurs indépendants pour financer leur travail, comme nous l’avons vu avec Kraken, Square Crypto et d’autres.

Aujourd’hui, ces montants élevés peuvent être égalés – sinon en nature, du moins en esprit – par les contributions de moindre importance de la communauté Bitcoin. M. Rochard a souligné que ce modèle pourrait même aider les jeunes développeurs à se faire remarquer en parrainant une prime pour leurs propres demandes d’extraction.

Promesses des utilisateurs vs. subventions des entreprises

En fin de compte, M. Rochard considère BitcoinACKs comme un autre élément de base pour financer le développement de Bitcoin. C’est la pelle à main complémentaire du bulldozer de la subvention d’entreprise, qui facilite le travail ciblé et spécifique à une caractéristique, alors que les subventions permettent un travail plus général et spécifique au développeur.

„Je pense que les subventions d’entreprise sont très utiles pour financer un sous-ensemble spécifique de travail open source : le travail indépendant et autodirigé. C’est le financement d’un bien public qui a des externalités positives sur l’écosystème, et je pense que toute entreprise rentable devrait le faire.

„BitcoinACKs est destiné à financer des résultats ciblés et spécifiques. Par exemple, votre entreprise a peut-être besoin d’une fonction API spécifique, plutôt que de demander des faveurs ou d’engager des contributeurs à plein temps, il est plus pratique de mettre une prime dessus“.

Au moment de la mise sous presse, 11 demandes d’extraction ont reçu des promesses allant de 10 000 satoshis à plus de 2 millions de satoshis (ou „sats“)

Wird Uniswap vor dem Start der Plattform V3 auf $2,00 fallen?

Händler behauptet, dass UNI von Uniswap vor dem Start der Plattform V3 auf $2,00 fallen wird

Die UNI-Marke von Uniswap hat in den letzten Tagen und Wochen darum gekämpft, eine nachhaltige Aufwärtsdynamik zu erzielen, wobei jede Kundgebung mit massiven Zuflüssen von Verkaufsdruck verbunden war, die ihren Preis nach unten drückten.

Es gibt keine unmittelbaren Katalysatoren, die einen signifikanten Aufwärtstrend laut BitQT bewirken könnten, da es noch einige Zeit dauern wird, bis ein Governance-Vorschlag zur Verteilung der Gebühren an die Inhaber vorgelegt und verabschiedet wird, und es gibt kein endgültiges Datum für die Veröffentlichung von V3 der Plattform.

Bis eines dieser beiden Ereignisse eintritt, bleibt unklar, wann die Krypto-Währung eine anhaltende Aufwärtsdynamik erkennen kann.

Eine Erzählung, die die Krypto-Währung in Zukunft stärken könnte, ist das behördliche Durchgreifen und eine Reihe von Hacks, die von den zentralisierten Börsen in letzter Zeit beobachtet wurden.

Der 150-Millionen-Dollar-KuCoin-Hack vor einigen Wochen lenkte den Blick auf die Risiken, die mit dem Halten von Kapital auf zentralisierten Plattformen verbunden sind. Die kürzliche Verhaftung des OKEx-Gründers – die dazu führte, dass 200.000 BTC in der Plattform eingeschlossen wurden – hat den Fall der DEXs weiter gestärkt.

Trotz dieser wachsenden Erzählung glaubt ein Analyst, dass die UNI von Uniswap in den kommenden Tagen und Wochen weiter in die Tiefe stürzen und möglicherweise die untere 2-Dollar-Region treffen wird.
Die UNI von Uniswap kämpft darum, an Dynamik zu gewinnen, während der Verkaufsdruck zunimmt

Unmittelbar nach der jüngsten Nachricht über die Aussetzung des Krypto-Rückzugs von OKEx stieg der symbolische Preis von Uniswap in die Höhe und signalisierte damit, dass die Investoren erwarteten, dass diese Nachricht den DEXs einen Aufschwung bringen würde.

Inzwischen hat das Unternehmen diese Gewinne wieder abgegeben und handelt derzeit geringfügig abwärts bei seinem derzeitigen Preis von 3,00 Dollar.

Es scheint, dass ein Durchbruch unter die Unterstützungsmarke von $ 3,00 unmittelbar bevorsteht, was einen neuen Verkaufsdruck auslösen könnte.

Analyst: UNI stürzt wahrscheinlich in Richtung 2,00 $, bevor sie wieder steigt

Ein Analyst erklärte, er glaube, dass für die UNI von Uniswap ein Wechsel auf 2,00 Dollar bevorstehe.

Er weist jedoch darauf hin, dass die Marke einen kurzfristigen Auftrieb bei BitQT erhalten könnte, wenn Yearn.finance beschließt, die Strategie kurzfristig von Curve auf Uniswap umzustellen.

„UNI Ich verliere alles über 3,2 Dollar. Alpha-Leck: In Erwartung eines Strategiewechsels von CRV zu UNI durch YFI lange vor der Einführung von UNI v3“, sagte er.

Solange es keinen Katalysator gibt, der ihren kurzfristigen Trend verschiebt, wird die UNI von Uniswap in naher Zukunft wahrscheinlich weiter nach unten driften.

Medical student who has invested in Atlas has request denied

A NLP professional, an English teacher and a medical student in Buenos Aires has a problem rescuing investments.

A Brazilian, a medical student in Argentina, who invested in Atlas Quantum, had his request denied by the courts. The man claims to have invested more than R$500,000 in the business and is unable to withdraw.

The case is just another round in the mystery of Atlas, a fintech based in São Paulo. When Bitcoin’s earnings were promised to investors when it appeared on the Brazilian cryptomime market in recent years.

By capturing investments without authorization, it did not take long for the business to attract the attention of the authorities. In 2019, the CVM finally fined the company, issuing a stop order.

Since then, clients have been rushing to withdraw their investments, very unsuccessfully. In the Brazilian justice system, many cases come every day against Atlas.

Brazilian medical student asks for R$ 500,000 invested in Atlas Quantum in the courts

The Bitcoin Rejoin is a coin founded on a simple motto: your key, your currency. This makes it clear that whoever holds the private key to an address is the legitimate owner of a coin.

However, companies appear on the market offering fixed and above average incomes. One of these was Atlas Quantum, which was recently called the financial pyramid by a judge.

But one new case that has reached the São Paulo courts is that of a medical student. The man who is also a NLP professional and an English teacher, currently lives in Buenos Aires, the capital of Argentina.

In the lawsuit he filed against Atlas, he asks for R$557,484.00 back. The amount would have been invested in the company, but he cannot withdraw his coins.

With this unavailability, which is in fact common in the company, he asks for his investment back in court. The value, according to the price of Bitcoin today, would give more than 9 BTCs.

Justice denied request for free in the lawsuit

The medical student who sues Atlas Quantum has requested the benefit of free justice. In such cases, the judge usually asks for bank statements and proof of assets.

By proving his record, including the recent purchase of land, the court denied the request. In order to proceed with his case he must then collect the procedural costs.

„Moreover, the evidence in the case file does not allow the conclusion to be drawn that the benefit is necessary. It should be noted that the plaintiff initially qualified as an „investor“, claiming to be a neurolinguistic programming professional (NLP) and an English teacher, in addition to being a medical student in Buenos Aires/Argentina, a narrative in which there are already strong indications of at least a good financial condition“, the judge ruled

The very condition of investing in Bitcoin already removes the benefit in other similar cases in the courts. Those who invest in Bitcoin are even entitled to free justice, but must prove their eligibility via documents.

The case is just one more that comes before the courts against Atlas Quantum, accused by several clients in the judiciary today of disappearing with their money.

Analyse des prix BTC: La bougie mensuelle de septembre se ferme probablement en rouge, à quel point est-ce mauvais pour Bitcoin?

Septembre n’a jamais été un mois particulièrement agréable pour le prix de Bitcoin dans le passé, et cette année a confirmé ce fait.

En supposant que les prix resteront là où ils sont à la clôture, les prix du Bitcoin Lifestyle baisseront de 7,5% par rapport à l’ouverture mensuelle.

L’année dernière en septembre, l’actif a chuté de 13,5% et l’année précédente, il était de 5,96%

Malgré cela, cependant, la principale crypto pourrait éventuellement terminer le trimestre avec la deuxième clôture la plus élevée de tous les temps si elle peut rester au-dessus de 10590 $ – selon les données de Skew .

Bien qu’il soit hautement improbable que nous le voyions casser le sommet historique actuel du quatrième trimestre de 2017 à 13660 $ cette fois-ci, nous sommes sur le point d’entrer dans l’un des mois les plus performants de Bitcoin, ce qui pourrait bien nous donner ce nouveau sommet annuel que nous “ J’espérais tous.

En entrant dans les derniers mois de 2020, qu’est-ce qui aura le plus grand impact sur le prix du Bitcoin?

Sur le graphique BTC / USD de 4 heures, nous pouvons voir que le prix de Bitcoin reste toujours dans le canal ascendant (orange) et est récemment revenu au support du canal inférieur à 10680 $ suite à un rejet brutal de la résistance ouverte hebdomadaire (10780 $).

Ce niveau de prix particulier est également renforcé par le 200-EMA, ce qui rendra ce niveau encore plus difficile à franchir à court terme.

La ligne médiane du canal (ligne blanche en pointillés) agira probablement comme une résistance temporaire alors que les traders haussiers tenteront de se remettre de la baisse.

En regardant plus bas, si la dynamique de vente continue d’augmenter au cours des prochaines bougies, nous pourrions voir BTC se faire expulser du canal. Dans ce cas, le niveau de 10570 $ peut créer une réaction car il a agi à la fois comme un support et une résistance au cours des 9 derniers jours. Juste en dessous, nous avons également le support de canal beaucoup plus large (jaune) qui devrait arrêter toute nouvelle baisse (pour le moment).

À court terme, nous devrions attendre que BTC affiche un nouveau sommet supérieur à 10780 $ et l’ouverture quotidienne à 10839 $ avant de supposer que la tendance intra-hebdomadaire est devenue haussière.